jouer pour travailler kervin kueny

Jouer pour travailler #7 avec Kervin Kueny

Toutes les deux semaines, j’invite une personne sur le blog qui te parlera de ses jeux préférés pour travailler ! Tu pourras ainsi découvrir l’univers de 10 invité·es aux profils variés mais qui utilisent des jeux dans leur métier. Voici de quoi t’inspirer et faire connaissance avec des professionnel·les passionant·es et passioné·es !!! Dans ce septième numéro, je laisse la parole à Kervin Kueny !

1/ Peux-tu te présenter en quelques mots et expliquer pourquoi il est bénéfique d’utiliser les jeux en entreprise ?

Bonjour, je m’appelle Kervin et je suis facilitateur. J’aime beaucoup les jeux pour l’apprentissage qu’ils peuvent apporter. Actuellement je travaille sur un événement, l’AgileTour Nantes, qui a eu lieu chaque année dans plusieurs villes.

2/ Quel est selon toi le jeu très simple d’utilisation en entreprise mais diablement efficace ?

Le jeu plutôt simple et efficace que j’adore en entreprise est la balle supersonique. Cela paraît tellement simple de se passer une balle, et pourtant que d’enseignements issus de ce jeu ! En moins de 15 minutes, les participants voient leur progression et les débriefs sont très riches. La transposition de l’expérience ludique vers leur univers professionnel est aussi assez facile.

Ça c’était pour les jeux présentiels, mais avec la situation que nous connaissons avec la covid, j’ai à présent un petit chouchou en distanciel : Flip the penny. Il est assez facile à transposer en virtuel. Il suffit de remplacer les pièces par des post-it et le tour est joué. Ce jeu permet aux participants de prendre conscience de la nécessité de découper les tâches, mais pas à l’extrême. Bref, à chacun de trouver la bonne granularité des tâches lors de leur retour sur leurs postes de travail.

3/ Quel est le jeu qui t’a fait gagner beaucoup de temps sur un projet et pourquoi ?

Le speedboat est une pratique vraiment tout terrain. C’est pour moi, le couteau suisse des ateliers. Je me souviens d’une journée d’audit qui avait très mal commencé. Mon ordinateur, avec toutes mes belles présentations, a rendu l’âme au début de la journée. Pas de panique : 2 feuilles de paperboard, du scotch et quelques feutres. Me voilà parti à dessiner un voilier, une île déserte, un soleil, une ancre et des récifs. J’ai invité les participants à écrire des post-it pour les différentes zones et 15 minutes plus tard, nous avions déjà identifié les principaux points à travailler, alors que cela faisait plusieurs mois que les différents services éprouvaient des difficultés.

speed boat
Exemple de speed boat

4/ Quel est le jeu que tu préfères utiliser pour animer un atelier à distance (en visio) ?

Avec flip the penny, cité plus haut, mon autre atelier fétiche à distance est l’atelier du véhicule rouge d’Irène DOAN.

Il possède de nombreuses vertus ! Les participants pratiquent la priorisation, le story mapping, découvrent les bienfaits des users stories, les biais cognitifs et je m’arrêterai là pour les principales.  

Je l’ai utilisé de nombreuses fois avec des équipes qui travaillent en agilité (manières de travailler plus adaptative), et cet exercice leur permet, à chaque fois, de redonner du sens à leurs pratiques. Ils comprennent bien mieux les concepts de l’agilité, ils voient le sens derrière les opérations qu’ils exécutent au quotidien.

5/ Quel est le jeu qui te plait le plus pour souder une équipe ?

J’avoue que j’ai été tenté de répondre Totem et Escape Game. Puis je me suis souvenu d’un jeu très chouette soufflé par Perrine Baudimont, inspiré des Kudo Cards, des cartes de remerciement qu’on écrit à ses collègues. Là où l’exercice va plus loin, c’est que vous demandez aux participants d’écrire au moins 2 cartes positives vers leurs collègues, en inscrivant au dos de la carte le prénom du ou de la destinataire. Une fois les cartes rédigées, affichez les toutes avec la face positive visible et demandez aux participants de lire les différentes cartes. Si une personne pense que le compliment lui est adressé, elle peut prendre la carte et vérifier au dos si elle est destinataire du message. Si tel est le cas, elle garde la carte, sinon elle la repose. De chouettes moments d’émotions se produisent lors de cette activité. 

Source image : https://management30.com/practice/kudo-cards/

Certains vous diront de prendre une petite précaution en tant qu’animateur, et de rédiger une carte pour chacun, pour être sûr que tout le monde en ai une. Personnellement j’attire l’attention du groupe sur le fait que je ne rédigerai pas de carte. Pour le moment, cela s’est toujours très bien passé, les équipes ont pris en compte ce risque (qu’il y ait une personne sans carte), et se sont organisé pour que cela n’arrive pas.

J’espère que tu auras pris autant plaisir que moi à découvrir les jeux de Kervin. Tu peux le retrouver sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/kervin-kueny-b57929114/

Si vous aimez cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

.