jouer pour travailler laura choisy

Jouer pour travailler #4 avec Laura Choisy

Toutes les deux semaines, j’invite une personne sur le blog qui te parlera de ses jeux préférés pour travailler ! Tu pourras ainsi découvrir l’univers de 10 invité·es aux profils variés mais qui utilisent des jeux dans leur métier. Voici de quoi t’inspirer et faire connaissance avec des professionnel·les passionant·es et passioné·es !!! Dans ce quatrième numéro, je laisse la parole à Laura Choisy !

1/ Peux-tu te présenter en quelques mots et expliquer pourquoi il est bénéfique d’utiliser les jeux en entreprise ?

Hello Carole et chers lecteurs,

Je m’appelle Laura Choisy et je suis “Designer d’expériences collaboratives”. Maintenant que vous avez lu ça, vous n’êtes vraiment pas plus avancé pour comprendre mon métier. Mon rôle, c’est d’intervenir auprès de une ou plusieurs personnes pour les faire travailler autrement dans le but d’être plus créatif et innovant

Je vais vous donner un exemple : imaginez, vous travaillez dans une agence de #inscrivez ici le type d’agence que vous connaissez# et vous mobilisez quelques personnes pour répondre régulièrement à des appels d’offres. Malheureusement vous remportez rarement les budgets. Vous avez déjà essayé de mobiliser votre équipe, mais aucune idée ne remporte l’adhésion de l’équipe. C’est là où je fais mon apparition : j’arrive avec des méthodes de travail différentes pour que l’équipe se fédère autour d’une idée qu’elle-même va trouver.

Pour cela j’utilise des techniques d’intelligence collective, du design thinking et du design sprint. Je fais toujours du sur-mesure car je travaille à 100% avec des humains, jamais avec des machines. Je peux intervenir dans l’aéronautique, les cosmétiques, la santé, l’industrie… peu importe le sujet, je travaille avec des humains. 

Un sujet toutefois qui me tient particulièrement à cœur est le design circulaire. Il a pour objectif de faire émerger dans les entreprises des solutions pour devenir plus (ou complètement hein, j’ai de grands espoirs pour l’avenir de l’humanité ^^’) respectueux de l’environnement et de l’humain. 

Après avoir dit tout cela, je peux enfin vous parler du JEU. Le jeu est une manière de vivre et pour moi il est question ici d’avoir du FUN. Dire aux équipes d’être innovantes et créatives ne peut se faire que si elles travaillent autrement. Nous avons tendance à vouloir être sérieux, impliquant de rire peu, d’avoir l’air occupé et de réserver les trucs “cools” en dehors du travail. Pourtant, apporter du jeu c’est apporter un regard différent, c’est détourner des outils existants, c’est chercher le partage, c’est s’autoriser à changer de position. Je dis souvent que l’école tue la créativité (ce n’est pas de moi, c’est de Chris Robinson dans une formidable conférence Ted), et qu’avec mon travail je fais ressurgir la compétence fondamentale qu’est le jeu et avec laquelle l’humain est livré naturellement à la naissance.

2/ Quel est selon toi le jeu très simple d’utilisation en entreprise mais diablement efficace ?

De manière générale, je dirai que le meilleur jeu est celui qui correspond vraiment à une situation ou une problématique précise de l’équipe. Comme je le disais dans ta question précédente, en France nous avons l’habitude d’être sérieux en entreprise. Je constate que pour qu’un jeu fonctionne bien, il est quasiment systématique de devoir le déguiser en exercice pour qu’il soit utilisé. Je le masque sous couvert de “nous allons atteindre cet objectif…”. Même moi je joue d’une certaine manière à le rendre attractif car je sais qu’en fonction de la culture d’entreprise cela peut ne pas passer du tout. 

C’est toute une culture de la performance et de la compétition qui se passe dans un jeu en entreprise. Chaque situation ne permet pas d’apporter le jeu frontalement même si toutes les situations demandent de jouer avec la matière existante pour se sortir d’une problématique. Mon métier me tient à coeur car je fais toujours du sur mesure pour mes clients. J’ai bien évidemment mes préférences pour certaines activités à faire avec les équipes mais je n’ai pas de recette magique pour éviter la déception de mes interlocuteurs.

Dans le cas d’une équipe qui a besoin de comprendre ce que veut concrètement dire “faire autrement” j’aime beaucoup proposer un jeu très connu en agilité : La Balle Supersonique ! Ce jeu demande à une équipe de se passer une balle, de main en main, jusqu’à la faire atterrir dans un panier. L’objectif est d’arriver à le faire le plus vite possible. Ainsi, on fonctionne selon le principe de l’itération : 

-> combien de secondes cela a-t-il pris la 1ère fois ? Et comment pouvons-nous faire encore plus vite ?

-> Dans la 2ème itération puis la 3ème, l’équipe se rend souvent compte qu’il s’agit d’améliorer la 1ère tentative.

-> Mon rôle en tant que facilitatrice est de les amener à réfléchir avec cette notion “d’innovation de rupture” et non “d’amélioration continue”. Et cette prise de conscience est souvent très forte pour l’équipe car oui, ils peuvent inventer ensemble !! J’adore voir dans leurs yeux ce moment “WAHOU” 😀

3/ Quel est le jeu que tu préfères utiliser pour animer un atelier à distance (en visio) ?

Je travaille régulièrement sur les transformations des entreprises afin qu’elles deviennent plus vertueuses au niveau environnement et humain. J’utilise pour cela les principes et l’état d’esprit du design circulaire. 

En 2020, j’ai découvert Le Jeu du Vivant. Un jeu basé sur de l’inspiration en biomimétisme et qui est composé de superbes cartes (format A5 et papier glacé de 300gr). J’ai eu à l’utiliser lors d’un atelier à distance avec Les Chamaneuses, et les créatrices du jeu ont très gentiment accepté de m’envoyer une version numérique. Et ça a très bien fonctionné car les cartes sont simples à comprendre. 

Par exemple, une équipe arrive avec un problème du type “comment réinventer la gestion de mes stocks de denrées alimentaires”. Avec ce jeu, nous accompagnons l’équipe pour qu’elle réfléchisse vraiment différemment : “et si on adoptait la stratégie de croissance d’un hêtre en pleine forêt”, ou “comment pourrais-je m’inspirer du recyclage naturel du humus pour repenser mon problème” ? 

Ce jeu est utile lorsqu’il s’agit de générer de nouvelles idées à un problème dans lequel une équipe est coincée. 

4/ Quel est le jeu qui te plait le plus pour souder une équipe ?

Tout va vraiment dépendre de l’équipe. Un jeu qui me plait personnellement pourrait potentiellement faire ressortir les travers d’une équipe ou complètement déplaire car nous n’avons pas la même sensibilité. Si j’ai en face de moi une équipe dynamique, avec un esprit plutôt compétitif, qui aime rire et passer du bon temps ensemble, j’adore le jeu “Happy Salmon”. 

C’est un jeu dit “d’ambiance” car il est rapide à comprendre et à mettre en place et l’excitation de la petite compétition est très rapide. C’est un jeu qui se joue de 3 à 6 joueurs : chaque joueur a 4 cartes différentes en main (1 carte représente 1 geste à exécuter). L’objectif est d’arriver à faire un “match” avec un autre joueur c’est-à-dire que 2 joueurs doivent effectuer un même mouvement pour se défausser de sa carte, jusqu’à ce qu’un premier joueur se soit défaussé de ses 4 cartes. C’est un jeu très énergisant car les gestes à effectuer sont assez drôles à faire et il demande d’être réactif pour bien observer son entourage.

Bref, un jeu simple et drôle, qui demande moins de 5 minutes et qui permet à une équipe qui se connaît bien de retrouver de l’énergie en passant un bon moment de rire. 

J’espère que tu auras pris autant plaisir que moi à découvrir les jeux de Laura. Tu peux la retrouver :


Mes derniers articles


Si vous aimez cet article, partagez-le :
Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

.