jouer pour travailler céline laisné

Jouer pour travailler #6 avec Céline Laisné

Toutes les deux semaines, j’invite une personne sur le blog qui te parlera de ses jeux préférés pour travailler ! Tu pourras ainsi découvrir l’univers de 10 invité·es aux profils variés mais qui utilisent des jeux dans leur métier. Voici de quoi t’inspirer et faire connaissance avec des professionnel·les passionant·es et passioné·es !!! Dans ce sixième numéro, je laisse la parole à Céline Laisné !

1/ Peux-tu te présenter en quelques mots et expliquer pourquoi il est bénéfique d’utiliser les jeux en entreprise ?

Salut Carole ! Merci de m’avoir invitée sur ton blog pour faire un retour d’expérience sur le sujet passionnant du jeu !

Je m’appelle Céline Laisné. Je suis formatrice et consultante en performance collaborative. Je coopère régulièrement avec deux partenaires précieux : 

Avec Régis Le Diouris, j’aide les entreprises à transformer les difficultés commerciales en opportunités de croissance. Nous nous appuyons sur nos expériences complémentaires dans les fonctions commerciales et l’agilité pour proposer une démarche collaborative opérationnelle. 

Avec Marie Le Niliot, j’organise des événements de cohésion d’équipe. L’idée est d’apprendre à mieux se connaître et faire de chaque individualité la force d’un collectif. 

Nous sommes tous les trois adeptes de la facilitation graphique* et de la ludo-pédagogie* pour embarquer les participants dans nos ateliers.

J’anime régulièrement des formations auprès d’étudiants et professionnels notamment sur les techniques de vente et de négociation, l’initiation au management et à l’agilité en présentiel ou distanciel. Ce que j’adore c’est trouver des idées nouvelles qui permettent de rendre les apprentissages accessibles à tous et de faire vivre de véritables expériences apprenantes. Parce que j’estime que le savoir est disponible notamment sur Internet et que la formation doit aller bien plus loin. La citation de Benjamin Franklin résume assez bien ma vision : « tu me dis j’oublie, tu m’enseigne je me souviens, tu m’implique j’apprends. » Et j’ajouterais : « tu me fais jouer, je me révèle. »

Je suis passionnée par tout ce qui peut faciliter les apprentissages et l’intelligence collective. Le jeu est pour moi un excellent moyen d’atteindre cet objectif. Je suis intimement persuadée que l’on apprend/travaille mieux en favorisant les échanges, le droit à l’erreur (ou plutôt à l’essai) et le plaisir. C’est là où le jeu apporte tout son intérêt car lorsque l’on joue il n’y a pas d’enjeu et donc la peur de l’échec s’estompe. Le jeu est également un super moyen de rendre accessible certains concepts ou sujets complexes et aussi d’apporter de la bonne humeur et de la cohésion d’équipe. Il ne doit pas être destiné uniquement aux enfants. D’ailleurs j’emprunte régulièrement les Lego de mes enfants pour animer des formations et ateliers ! ^^

Retour d’expérience sur l’utilisation des Lego en formation

* La facilitation graphique : utilisation de visuels pour favoriser les échanges et les réflexions au sein d’un groupe pour soutenir une vision commune

* La ludo-pédagogie : pédagogie par le jeu

2/ Quel est selon toi le jeu très simple d’utilisation en entreprise mais diablement efficace ?

Coup de cœur spécial pour la balle supersonic à retrouver dans le témoignage de Laura Choisy ! 😊

J’utilise régulièrement un jeu que j’ai nommé « M. Heureux et ses supers pouvoirs ! ». Le principe est d’apprendre à se connaître. J’invite les participants à poser une question en envoyant M. Heureux ou une balle à une personne de son choix. Ça change des tours de table classiques et ça apporte une belle énergie pour commencer la journée.

En plus, c’est très facilement transposable en distanciel. Ça peut également être utilisé pour faciliter la prise de parole sur un bilan ou une problématique particulière. Je l’utilise aussi pour faire du lien entre deux séances de formation et servir de révisions.

Avant le covid je lançais M. Heureux comme une balle et maintenant je demande d’imaginer M. Heureux comme une force que l’on s’envoie. C’est encore mieux ! 😉

3/ Quel est le jeu qui t’a fait gagner beaucoup de temps sur un projet et pourquoi ?

Le jeu ou plutôt l’activité qui m’a fait gagner beaucoup de temps sur un projet est le vision boat. C’est une activité de management visuel très puissante. Le vision boat permet de partager au sein de l’équipe les éléments essentiels à la réussite d’un projet :

–   L’équipe du projet

–   Les valeurs de l’équipe

–   Les forces, expertises, connaissances de l’équipe

–   Les objectifs

–   Ce qui fait avancer l’équipe

–   Les personnes sur lesquelles l’équipe peut compter

–   Les risques

–   Les freins

Lors de cet atelier je dessine un vision boat inspiré du dessin de Magalie Le Gall avec #un picto par jour.

Ensuite, je propose aux participants de dessiner leur propre bateau pour s’approprier l’atelier. Je les rassure en leur précisant que ce n’est pas utile de savoir dessiner. Et on peut même sortir de la représentation du bateau pour inventer son propre modèle.

Ici c’est une montgolfière qui a été dessinée. Ça peut-être une voiture ou autre chose encore. L’essentiel c’est que le support permette ensuite d’échanger au sein de l’équipe et d’écrire les idées sur des post-it et partager une vision commune du projet.

4/ Quel est le jeu que tu préfères utiliser pour animer un atelier à distance (en visio) ?

J’aime beaucoup utiliser l’activité du photolangage* pour changer des tours de tables classiques. J’invite les participants à choisir une carte qui les représente le plus puis à se présenter. Je trouve également intéressant d’utiliser cette activité pour travailler sur les représentations. C’est bluffant comme cette activité facilite la prise de parole ! Elle est d’ailleurs utilisée dans le cadre de thérapie pour libérer la parole des patients.

Pour transposer ce jeu en distanciel, j’ai utilisé l’outil Padlet. C’est un mur collaboratif sur lequel j’ai ajouté mes cartes que j’ai scannées.

En visio, je poste le lien du padlet dans le tchat pour que chacun puisse choisir la carte qu’il souhaite.

En général, j’anime cette activité avec le groupe au complet. Mais si l’effectif est supérieur à 10 j’explique les consignes et je crée des salles privées dédiées à des sous-groupes pour favoriser les échanges en petit comité et ensuite faire un retour en groupe au complet.

*Le photolangage est une technique d’animation pédagogique qui facilite l’émergence et l’expression des représentations individuelles et collectives sur un thème (sujet), à partir d’une question précise et en utilisant des images et/ou des photos comme support de processus associatifs. Cette technique est destinée à faciliter le travail en groupe.

5/ Quel est le jeu qui te plait le plus pour souder une équipe ?

Lors de la création d’un atelier, je cherchais un jeu dans le même esprit que le marshmallow challenge que je trouve puissant pour souder une équipe mais pas vraiment écoresponsable. (Dans ce genre de situation, j’ai pris l’habitude de regarder dans le coffre à jouets de mes enfants pour m’inspirer.) Et c’est là que j’ai vu la boîte de Kapla. Banco ! J’allais utiliser les Kaplas pour faire construire une tour. Ok ! Mais comment les inciter à coordonner leurs gestes ? Et pourquoi ne pas ajouter une contrainte ? J’ai donc pensé à les contraindre d’utiliser une seule main pour les inciter à travailler en équipe.

Pour ajouter une sensibilisation à l’amélioration continue, j’ai composé ce jeu d’étapes itératives.

Je l’utilise régulièrement et ça fonctionne très bien pour apprendre à mieux se connaître et souder une équipe ! C’est un fin mélange de bonne humeur, connaissance de soi et des coéquipiers de jeu et d’analyse notamment au moment du débriefing.

J’espère que cette série d’articles contribuera à intégrer davantage les jeux dans les pratiques professionnelles. Bravo pour ta démarche Carole et merci encore pour l’invitation !

J’espère que tu auras pris autant plaisir que moi à découvrir les jeux de Céline. Tu peux la retrouver sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/c%C3%A9line-laisn%C3%A9-consultante/

Si vous aimez cet article, partagez-le :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

.